Turf – Pronostic turf Turf complet Logiciel turf – Arrivée quinté+

pronostic turf

Les œillères influencent-elles les performances des chevaux pour votre pronostic turf ?

Pour réussir votre pronostic turf, il est important de prendre en considération un certain nombre d’éléments. Parmi ces éléments, il vous est peut-être déjà arrivé de vous demander quel impact pouvaient avoir les œillères sur les performances d’un cheval lors d’une course hippique.

En effet, pour faire la course, certains  chevaux sont équipés d’œillères tandis que d’autres n’en sont pas équipés. Mais pourquoi donc ? Quelles conséquences cela peut-il avoir sur votre pronostic turf ?

Ne vous inquiétez pas, vous y verrez plus clair à la fin de cet article.

Avant toute chose, il est important de rappeler à quoi servent les œillères et pourquoi certains chevaux en sont équipés.

L’œillère, cet accessoire en plastique ou en cuir, est souvent utilisé sur des chevaux qui ont peur ou qui ont tendance à être distraits par leur environnement. Ainsi, les œillères permettent de canaliser les chevaux et d’éviter qu’ils aient des réactions inattendues.

Au cours des prochaines minutes, nous mettrons donc en lumière l’impact que peuvent avoir des œillères sur les performances des chevaux de courses et nous verrons si vous devez prendre en compte cet élément pour réaliser vos futurs pronostics turf.

“Il pensait que le public venait sur son hippodrome glacial pour la beauté du sport. Il avait calculé qu’en le privant de jeu, le public s’intéresserait davantage aux chevaux. C’est évidemment le contraire qui se passe.”

Christophe Donner

Quelle est l’utilité des œillères dans les courses turf ?

Lorsqu’ils sont entourés d’autres chevaux ou dans un environnement étranger, certains chevaux ne libèrent pas leur plein potentiel et se retrouvent rapidement distraits, ce qui les empêchent de se concentrer pleinement sur la course et qui, dans la pire des situations, peut amener le cheval à avoir un comportement totalement incontrôlé.

En effet, les chevaux manifestent généralement, soit un sentiment de peur, soit une joie immense qui les empêche de se concentrer. Ce manque de concentration a des répercussions sur les performances des chevaux lors des courses et aura donc un impact direct sur le résultat de votre pronostic turf.

Pour éviter de pareils désagréments, les entraîneurs sont parfois contraints de rajouter des œillères au matériel utilisé. Ces dernières sont ajoutées sur l’harnachement de base.

Quels sont les différents types d’œillères ?

De façon générale, il existe deux différents types d’œillères :
  • Les œillères classiques ;
  • Les œillères australiennes.
Les œillères classiques
Les œillères classiques sont plus complètes, car elles empêchent de voir ce qui se passe à côté et derrière. Ensuite, le driver n’aura plus qu’à choisir entre un modèle en cuir ou un modèle en plastique. En installant ce type d’œillères sur les chevaux, ils ne sont plus distraits par ce qu’il se passe autour d’eux. A première vue, c’est une très bonne chose, car cela voudrait dire que cela limite le risque de votre pronostic turf.
Les œillères australiennes
Communément appelées « peaux de mouton », les œillères australiennes empêchent juste de voir ce qui se passe derrière le cheval. Fabriqué soit en mousse soit en peaux de mouton, cet accessoire est idéalement placé sur la bride de l’animal. Désormais, l’entraîneur est contraint de signaler le port de cet accessoire pour les courses de plat. D’ailleurs, la législation inscrit l’œillère comme accessoire pour les courses depuis juillet 2009.

Est-il conseillé de faire un pronostic turf sur des chevaux qui portent des œillères ?

Pouvoir distinguer les chevaux qui ont pour habitude de courir avec des œillères et ceux qui ne l’ont pas est le premier réflexe à avoir. Il est évident qu’un cheval qui n’est pas habitué à porter des œillères pourrait avoir de mauvaises réactions lors de ses premières courses avec des œillères.

Néanmoins, il faut savoir qu’un cheval expérimenté qui porte des œillères pour la première fois peut également être plus performant.

Pour les chevaux qui mettent régulièrement des œillères, il va sans dire qu’il s’agit d’un accessoire indispensable. En réalité, ils en ont besoin pour donner le meilleur d’eux-mêmes. Par contre, pour un cheval en début de carrière qui porte pour la première fois des œillères, il est difficile d’anticiper l’incidence que cela aura.

Par ailleurs, prétendre qu’un cheval qui porte des œillères est meilleur qu’un autre qui n’en met pas ne serait pas un raisonnement objectif. Ainsi, il faut observer la carrière de l’animal et confronter ses résultats avec le moment où il a commencé à porter des œillères. De cette manière, vous saurez si cela est bénéfique pour l’animal, et vous pourrez faire votre pronostic turf en fonction de votre analyse turf.